28/07/2014

Petite terrine de lentilles du Puy et saumon fumé

Par ce vilain temps, une folle envie de rester à la maison et de préparer un petit plat pour mon amoureux, donc

20140726_085832.jpg

Ingrédients :

200g de lentilles du Puy

200g de saumon fumé

100g de crème épaisse

1 bouillon cube

1 sachet d’agar-agar

2 échalotes

2 cuiller/soupe de persil plat ciselé

Huile d’olive d’olives

½ jus de citron

4X emporte-pièces

 

Préparation :

Faire cuire les lentilles avec le bouillon cube. A la fin de la cuisson, récupérer  15cl de bouillon.

A l’aide de l’emporte-pièce, découper 4X2 cercles  de saumon fumé. Réserver, ainsi que les chutes découpées.

Ciseler les échalotes.

Dans un cul de poule, placer les lentilles, les chutes de saumon fumé, les échalotes et le persil plat ainsi qu’une cuiller/soupe d’une bonne huile d’olive (celles représentées par mon amie Danna Gallez-  www.dannagallez.com), jus de citron, saler et poivrer.

Dans les 15 cl de bouillon, rajouter l’agar-agar.

Chemiser les 4 emporte-pièces avec du papier film.

Dans le fond, placer une rondelle de saumon fumé, ensuite une bonne cuiller de lentilles, ensuite une cuiller/café de crème épaisse et recommencer l’opération.

Verser le bouillon sur chaque portion, refermer le papier film et placer au frigo pendant 4H00

Déguster bien frais avec une salade de concombre, sauce crème, moutarde, citron et bien poivrée( 10 tours de moulin, au moins!)

20140726_204735.jpg

 

 

 

03/07/2014

BRIAN JOYEUX, un nom que vous n'oublierez pas!

Brian Joyeux ou l’art de la maîtrise.

Je n’y croyais pas au départ, j’ai juste, comme d’habitude, essayé,  vielle routarde du goût. Fine guêpe. Déçue trop souvent, de promesses non tenues. A force d’emballages, on, y perd son latin mais le goût est toujours là !

Archaïque, prenant les tripes, le cœur et l’âme. Certains se vendent pour quelque enseigne, moi, j’ai encore mon palais pour moi, seule ! Quoique, je suis assez partageuse.

Et, donc, par l’intermédiaire d’une amie, Rosa Nunes, j’ai découvert l’adresse !

Un faiseur de petits gâteaux, du concentré de petit bonheur.

Le bonhomme est loin d’être un novice, il a de la bouteille et je sais de quoi, je parle.

Le talent , cela ne s’invente pas, cela s’apprend. Il a fait ses classes chez les grands ! Christian Felder, vous connaissez, tapez sur Google et vous verrez !

Il aurait pu s’installer à Shanghai, Los Angeles, NON !

A Bruxelles, rue du Congrès ?!

COURREZ ! Avant qu’il ne soit trop tard !

La finesse, l’élégance, le sucré du bout des doigts.

Je ne peux résister à sa tarte au citron, son millefeuille au caramel salé partagé dans la famille de mon amoureux.

 

 

20140703_214949.jpg

BRIAN JOYEUX comme du Plaisir !

 

 http://www.brianjoyeux.be/

 

25/06/2014

The Gallery cocktail

The Gallery cocktail

Il y a parfois des hasards qui font bien les choses….

Lors de mes diners, je sers très souvent en apéritif un « spritz »  comme à Venise.

1/3 Prosecco, 1/3 vermouth, 1/3 eau gazeuse.

Alors que là, parce que ma grande copine parisienne Laura,  était venue passée le W.E à Bruxelles, je lui avais acheté du jus de pamplemousse rosé pour le petit déjeuner. Il m’en restait les ¾ après son départ, donc j’ai juste remplacé l’eau gazeuse (moins excitante !) par le jus et une rondelle de pamplemousse rosé. On peut le faire avec d’autres jus mais cela reste mon préféré.

 Prépa Nespresso 19.jpg

Ingrédients :

1 blle de prosecco ( ou cava ou une bulle quoi !)

1 blle de vermouth

1 brick de jus de pamplemousse rosé Tropicanna

1 pamplemousse rosé

 

Et beaucoup de glaçons

13:05 Écrit par V dans recettes de cuisine | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cocktail, spritz |  Facebook |

24/06/2014

Very scottish punch

Very scottish punch*

*Ce terme puise son origine du hindi « panch » qui signifie « cinq », et ce à cause des cinq composantes de la boisson. En effet, à l'origine, le ponch était une boisson indienne non alcoolisée préparée à base de cinq fruits

very scottish punch.jpg

Ingrédients :

2 L de thé

20 cl de sirop de sucre de canne

40 cl de whisky

4 oranges

4 citrons

Epices :

6 clous de girofle

6 cardamome

1 bâton  de cannelle

2 anis étoilé

1 gousse de vanille

6 boules de poivre noir

2 cm de gingembre frais

 

Préparation :

 

Faire 2 L de thé.

Couper une orange et un citron en rondelles très fines et rajouter au thé ainsi que toutes les épices et laisser infuser pendant 1H00. Filtrer.

Le reste des fruits, faire un jus. Réserver

Mélanger la préparation avec le sirop de sucre de canne et le whisky. Gouter et rectifier si plus de sucre ou pas ?

Placer dans le frigo, il faut que la préparation soit bien froide.

Pour la décoration, couper encore une orange et un citron en fines rondelles.

Trouver un joli saladier, verser la préparation, ajouter les rondelles de fruits et beaucoup de glaçons.

 

P.S : ce punch peut se faire sans alcool, donc ne pas mettre de whisky !

 

 

 

17/06/2014

Pour Alfons, mes dernières adresses gourmandes

Mes  petites adresses gourmandes  du moment :

Henry&Agnès   http://www.henrietagnes.com/#atelier-de-production-de-bon...

Les filles http://www.lesfillesplaisirsculinaires.be/fr/2/A-Propos

Jour de fête http://www.jour-de-fete.be/

Den talurerkekker  http://www.lesbonnesaffaires.net/Den-Talurelekker-Restaur...

Merci à Michel Verlinden pour :

 

Les Canailles du Châtelain : Les Canailles du Châtelain Si les Français se ramassent à la pelle à Bruxelles, la bonne nouvelle c’est qu’ils apportent avec eux une série d’adresses qui se claquent sur les mœurs gastronomiques hexagonales. A l’image de ces Canailles du Châtelain qui se la jouent bistro parisien pur jus. Lentilles, os à moelle, Paris-Brest, œufs mayo…

Les Canailles du Châtelain, 38, rue du Bailli, à 1050 Bruxelles. Tél. : 02 647 06 16. Ouvert du mardi au samedi, de 12h à 14h30 et de 19h à 22h30.

 

La Ginguette en ville :Ce restaurant de poche – une vingtaine de couverts – plante une atmosphère à la cool que l’on dirait tout droit sortie d’un village. Au programme, une cuisine qui ne se prend pas la tête façon couronne d’agneau de lait, chicon braisé et réduction au romarin.

9, place du Béguinage, à 1000 Bruxelles. Tél. : 02 229 02 22. Ouvert de 12h à 14h30 et de 19h à 23h, fermé le samedi midi, le dimanche et le lundi.

 

Piccola Store : Cette trattoria italienne pratique une cuisine italienne inspirée par les saisons. En bonus, des vins d’auteur proposés au verre.

48, rue Lesbroussart, à 1050 Ixelles. Tél. : 0498 88 87 86. www.piccolastore.be Ouvert de 12h à 15h, fermé le dimanche.

 

Beaucoup Fish : Cette adresse située à deux pas du KVS est l’une des plus excitantes du moment. Le pitch ? Une boutique dédiée au poisson frais qui fait place à quelques tables. C’est beau et c’est bon comme les excellents couteaux sautés à l’ail et la coriandre que l’on a encore sur le bout de la langue.

2, rue Van Gaver, à 1000 Bruxelles. Tél. : 02 218 64 20. www.beaucoupfish.be Ouvert du lundi au vendredi, de 10h à 20h30.

 

Peï & Meï : L’absolu coup de cœur du moment. En cuisine, Gautier De Baere, chef et artisan signe chaque semaine des préparations dans lesquelles il met tout son cœur. En salle, Mélissa Triantopoulos ajoute efficacité et professionnalisme.

15, rue de Rollebeek, à 1000 Bruxelles. Tél. : 0492 560 290. www.peietmei.be Ouvert, du lundi au samedi de 12h à 14h30 et de 19h à 22h, ainsi que le dimanche, de 12h à 16h.

 

Chouettes blogs :

http://www.madamemonsieur.be/

http://www.brusselskitchen.com/

 

Un très grand pâtissier : Beau Joyeux- 3rueCongrès https://www.facebook.com/brianjoyeuxpatisserie

 20140613_173215.jpg

Pour les merveilleux :  http://www.auxmerveilleux.com/Europe-7

Rue du Marché aux Herbes 7 -1000 Bruxelles

+325402608

Ouvert de 9H à 19H

Fermé le lundi

 20140610_152045.jpg

Viandes : O’Shea- http://www.jackoshea.com/brussels-shop.html

Qui  débarque rue Ste Catherine

 20140515_160854.jpg

Gibiers & Volailles- Maison Segers- Rue Jourdan, 181-1060 Saint-Gilles

 

Téléphone :02/537.78.65

20140523_143546.jpg

15/05/2014

Ma moussaka

 

Ingrédients pour 6 personnes

2 paquets d’aubergines surgelées ( Delhaize)

6 belles grosses tomates

1 sucre

1 gros oignon

4 gousses d’ail

1 botte de persil plat

Thym, laurier

500g d'agneau haché

1 verre de vin blanc

6 grosses pommes de terre

Huile d’olive

Pour la béchamel

100gr de beurre

1 grosse cuiller/soupe de farine

2 berlingot de crème fraiche 30% (Delhaize)

200g de parmesan râpé

 

MOUSSAKA.jpg

Préparation

Sortir les rondelles  d’aubergines surgelées , bien saler, poivrer et faire revenir dans une huile d’olive bien chaude, dorer de chaque côté et déposer sur un papier absorbant pour enlever l’excès d’huile. Réserver.

Eplucher les pommes de terre et cuire à l’eau. Réserver.

Laver et effeuiller le persil plat et ciseler.

Ecraser les gousses d’ail, couper l’oignon en fines rondelles  et les tomates coupées en dés. Faire revenir dans une poêle, saler, poivrer et rajouter le thym et le laurier ainsi que le persil.

Laisser mijoter pendant 10 minutes. Rajouter la viande hachée, le verre de vin blanc et le sucre. Laisser encore mijoter pendant 30 min.

 

Couper en rondelles les pommes de terre, saler et poivrer.

Pour la béchamel . Faire fondre le beurre, rajouter la farine, saler, poivrer, fouetter, rajouter la crème, continuer à fouetter jusqu’à épaississement. Rajouter la ½ du parmesan.

Dans un plat à gratin tapisser le fond du plat avec la moitié des aubergines. Couvrir avec le mélange de viande et de tomates. Refaire une couche d’aubergines, les rondelles de pommes de terre et finir par la béchamel. Saupoudrer le restant de parmesan.

 

Cuire à four moyen (180°c) pendant environ 40 minutes, jusqu'à ce que le gratin soit bien doré.

 Mon restaurant grec : STROFILIA http://www.strofilia.be/

 

Où trouver les vins grecs: CANETTE QUALITY WINES http://www.canette.be/

 

 

 

01/05/2014

Porte-bonheur

La légende dit qu'Eve portait un trèfle magique quand elle fut chassée du paradis.

Quant aux chevaux de Zeus, ils en tiraient toute leur force.

Pour les druides celtiques, cette plante était sacrée, éloignant les mauvais esprits de son heureux propriétaire.

Plus concrètement, c'est à sa rareté que le trèfle à quatre feuilles doit son statut de porte-bonheur.

En le portant sur soi, on s'attire espoir, foi, amour et chance, quatre pouvoirs correspondant chacun à une feuille.

Selon une tradition chrétienne chaque feuille du trèfle représente une vertu. La première feuille est pour l'espérance, la seconde est pour la foi, la troisième est pour la charité et la quatrième feuille serait pour la chance. Selon une autre légende, la première apporterait la renommée, la deuxième la richesse, la troisième l'amour et la quatrième la santé.

1 MAI.jpg