09/07/2007

Alu ou sulfu ?

Papier d’aluminium ou papier sulfurisé ? Lequel utiliser pour la préparation des papillotes, du barbecue ou des gâteaux ? Quelques explications utiles.

Depuis quelques temps, l’aluminium fait débat dans les cuisines. En effet, au contact direct d’éléments acides (vinaigre, agrumes, sel, tomates…), l’utilisation du papier d’aluminium entraîne la migration de particules d’aluminium vers les denrées alimentaires et donc vers l’organisme.

Au même titre que les casseroles en aluminium de nos grands-mères ont laissé la place à de nouveaux matériaux de cuisson, le célèbre papier « alu » ne serait plus d’actualité pour certaines utilisations culinaires et se fait même prendre la vedette par le papier sulfurisé !

Mais rassurez-vous ! Nul besoin de jeter votre papier d’aluminium, il suffit simplement de savoir quand et comment utiliser ces deux indispensables qui peuvent encore faire bon ménage.

Papier sulfurisé

Le papier sulfurisé offre une parfaite protection des surfaces de cuisson en empêchant l’adhésion. Si l’on vous dit « papillote » , bon nombre d’entre vous y associe celle du papier d’aluminium. Mais vous l’aurez compris, il sera  préférable d’utiliser du papier   sulfurisé pour ce repas diététique par excellence, qui contient très souvent des éléments acides (citron, sel, légumes ) . Avec lui, plus besoin de beurrer les moules. Son utilisation est idéale pour cuire au four : les papillotes, les biscuits, cakes et gâteaux , les tartes, les entrées apéritives ou les pizzas

 

 Papier d’aluminium

Le papier d'aluminium reste un allié de choix dans certaines circonstances. Facilement malléable, il s'adapte sans difficulté à la forme des aliments à envelopper. Il est aussi un excellent conducteur thermique (froid et chaud). Son utilisation est donc idéale pour : cuire à forte température des aliments non acides (viandes, poissons, crustacés,...)  et protéger les viandes et volailles en fin de cuisson au four, pour éviter une coloration excessive.

papillote

 

18:10 Publié dans petites histoires culinaires | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.