02/09/2007

Le clafoutis

C'est un dessert originaire du Limousin, dont le nom vient de l'occitan clafotís, du verbe clafir qui signifie « remplir » (sous-entendu: « la pâte de cerises »). Le clafoutis s'est apparemment répandu au XIXe siècle. C'est un gâteau à bases de pâte à crèpe avec des cerises mais il existe de nombreuses variantes où les cerises sont remplacées par des pruneaux, des pommes, des mûres ou des prunes . On parle alors de « flognarde » ou "flaugnarde".

Je vous livre la recette de mon complice et ancien Chef, à l'époque de Voyage à travers les sens - Christophe Hardiquest*.

Cela me fait penser à un autre dessert que Christophe faisait: un pain perdu à la banane, qui mettait les gens dans un état de pâmoison absolue mais c'est une autre histoire...

Clafoutis coco aux framboises

 Ingrédients : 200 gr de poudre d’amandes400 gr de sucre 5030  gr de maizena400 gr d’œufs entiers (9)80 gr jaunes d’œufs (5 à5)50 gr de jus de citron (2)240 gr de lait de coco (1/2 brique)2        barquettes de framboises Mélanger les ingrédients secs ensemble, puis ajouter les ingrédients liquides petit à petit, ajouter le lait de coco en dernier. Placer la pâte au ¾ du moule et rajouter les framboises.

Cuire à 170° pendant 25 à 30 minutes


 Numériser0008

* « Bon-Bon » salon d’artisan cuisinier

Rue des Carmélites, 93 - 1180 Bruxelles
 
Bon-Bon est ouvert tous les jours sauf:
les samedi midi – dimanche –lundi et jours fériés.

Tél. : + 32 (0)2 346.66.15.
Fax. : + 32 (0)2 720.48.46.

http://www.bon-bon.be

14:45 Publié dans humeurs gourmandes | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook |

Commentaires

Bon anniversaire Véro un super happy birthday ma grande!

Écrit par : une amie chère | 04/09/2007

Je découvre par hasard votre blog en surfant, mon passe-temps ces derniers mois, sur les blogs culinaires. Très sincèrement, vous vous démarquez de manière joyeuse, le titre est parfaitement évocateur de tout le contenu qui respire le plaisir gourmand. Quelle belle idée de nous faire partager les différentes oeuvres (romans ou tableaux) traitant de ce vaste sujet de la gastronomie et bien sûr de la gourmandise... les deux sont liés... et l'amour qui va avec, il faut de l'amour pour cuisiner, de l'amour pour le faire partager aux amis... Finalement, la cuisine est vraiment un remède contre la monotonie !
Merci de ce partage, je vous ai déjà mise dans mes favoris.

Écrit par : Marie-France | 04/09/2007

Les commentaires sont fermés.