21/12/2008

Les baisers d'Hotton- baisers d'anges!

La notion de distance est toute relative ! Cela dépend surtout de la motivation !

 

En hiver, certains de mes amis le savent : impossible de me faire prendre la voiture et sortir de la ville au delà  de 7,5 km ( la Place St Job !) pour moi, la civilisation s’arrête là !

Après , tout me paraît austère, périlleux même dangereux, La campagne me semble sinistre, j’ai l’impression que l’humidité va me sucer les os…

Alors les Ardennes n’en parlons pas ! cette grand-route bordée d’interminables conifères  me flanque une angoisse qui me glace le sang ! Dans ma tête, je me rejoue « Blanche-neige » (Walt Disney), vous savez quand le méchant chasseur l’abandonne dans la forêt et que les arbres viennent la terrifier! Eh!ben! Blanche-neige, c’est moi ! (bon ! je sais ! faudrait mettre tout ça dans les mains d’un psy mais on fait c’qu’on peut !)

 

Il me faudrait beaucoup, beaucoup plus pour franchir cet obstacle !

J’ai déjà observé auprès de mes amis, certaines tentatives affectives:( tu nous manques !), culpabilisantes:( cela fait longtemps que l’on ne t’as plus vue, bientôt les enfants ne te reconnaîtront plus) mais je reconnais que les plus malicieux ont une tactique infaillible qui fait appel à  la curiosité de mes papilles et qui par quelques tours de tentations alléchantes me font retrouver le courage grâce à ma gourmandise légendaire !

Ce fut le cas hier, quand mon amie Nicky m’a présenté un paquet illustrant la création de Michel-Ange  rempli de petits coussinets exquis : des baisers !

 

-le baiser est un petit-four, fait de deux pièces de pâtisserie, généralement des meringues, soudées par une crème au beurre ou par une composition glacée ( Larousse gastronomique)

 

SSA54796

Ceux de la pâtisserie Demelenne sont d’une légèreté divine, une douceur qui nous vient tout droit du paradis ! Plus exactement une recette transmise par le père de Vincent, des petites meringues à base, de blancs d’œufs, de sucre et d’un broyage de noisettes et d’amandes et d’une crème au beurre allégé.

Passionné de montgolfière, devrait-on y voir un signe ? Est-ce de là qu’il tient sa recette si aérienne ? mystère ? Qu’importe ! Pour ma part, je trouve que l’on devrait rebaptiser ce délice : Baiser des anges

 

DSC00076

Les baisers : 28 euros/kg

Il fait également un excellent pain de courge à 1,90 euros

Boulangerie Pâtisserie DEMELENNE

Rue de la Vallée 5 6990 HOTTON

Tél.:084/46.61.60

 

Il existe un tas de baisers : Namur, Marche, Ciney et bien sûr les plus connus :

Les blankès mèringues de Malmedy ou baisers de Malmédy

Il semble que l’appellation de « baisers » date des années 1930, avec l’arrivée de touristes français, attirés par les cures thermales de Spa toute proche, depuis lors, les « baisers » sont devenus une spécialité locale.

(Je vous communique la recette éditée par mickymath.over-blog.com)

 

Les baisers de Malmedy

 

Ingrédients : pour 16 baisers

 

6 blancs d'œufs

125 g d'amandes en poudre

160 g de sucre

25 g de farine

Des amandes effilées pour parsemer le dessus des biscuits

 

Pour la crème :

180 g de sucre fin

Un rien d'eau

4 œufs entiers ou deux jaunes et deux entiers

250 g de beurre

Un peu de vanille liquide ou 1/2gousse

 

Prép

16:17 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.