01/01/2009

Galette des rois - La fève

Héritières des saturnales de l’antiquité pendant lesquelles les esclaves régnaient le temps d’une fête, la tradition des rois à survécu à tout, même à la révolution, si ce n’est que pendant  cette période, on remplaça la fève par un bonnet phrygien en porcelaine et l’on rebaptisa la galette - « gâteau de l’égalité »

 

La fève

Avant
d'être en porcelaine ou en plastique, la fève de la galette qui désigne le roi de la fête était réellement une fève. Avant la pomme de terre rapportée d'Amérique par Christophe Colomb, la fève était la base de la nourriture des peuples. C'était la première légumineuse à sortir de terre au printemps, parce que sa forme et ses multiples enveloppes évoquent irrésistiblement un embryon, la fève a eu, parallèlement à sa valeur alimentaire, une signification symbolique importante. Dans les cultes du printemps, la fève était vénérée comme le premier don que la terre fait aux hommes.

Aujourd'hui, la fève est devenue un véritable objet de collection. Plus de 10 000 fèves sont ainsi conservées au Musée de Blain. Chaque année depuis sept ans , un Salon international des collectionneurs de fèves ( les fabophiles) est organisé au mois de Janvier à Paris. Il y a également  des revues comme le "fabophile français" ainsi que de nombreux livres.

 

fèves de Limoges 1920-1940

Pour les puristes, la fève doit être plate, et passée par la galette » explique Thierry Storme, Organisateur du Salon et fabophile. « Les fèves les plus recherchées sont les vieilles (1870-1940) ». Pour donner un ordre d’idée, de la fin de la Seconde guerre mondiale et jusqu’au années 60, il se vendait près de 50 millions de fèves par an. Exclusivement de la Limoge Castel. Ce n'est qu à partir des années 80 que la fabrication s’est diversifiée. Aujourd'hui, beaucoup de fèves sont faites en France, mais on en trouve de plus en plus faites en Asie, pour une question de coût.

L’une des particularités du marché des fèves est l'effet de mode. Par exemple, depuis la sortie d’Harry Potter, beaucoup de Boulangerie n’hésitent pas à acheter des fèves représentant le jeune sorcier.

Voici quelques exemples d’illustres fabricants de fèves :

Les fèves de l’avant guerre sont très prisés des collectionneurs.

- La Limoge Castel.est  La plus vielle et la plus répandue, c’est le berceau des fèves en porcelaine.

- La marque Pagis.est la « Rolls » de la fève.

Ces fèves sont faites à la main. Elles sont très recherchées par les collectionneurs.- La faïencerie Colas Clamecy est le fabriquant numéro 1 des collectionneurs. La maison Colas fabrique la fève du salon depuis maintenant plusieurs années. Le thème de la fève 2008 sera l’interdiction de fumer dans les lieux publics, un clin d’œil aux fumeurs, et probablement déjà un best seller…car édition limitée oblige.

La plupart des fèves coûtent entre 1 et 3 euros. Ce sont surtout des santons. Les fèves épuisées coûtent plus de 3 euros, un prix qui peut monter jusqu’à 30 euros. « Avec l’arrivée d’Internet il y a des dérives sur les prix et sur la qualité, il faut se méfier et faire attention, rien ne vaux une bourse d’échanges de Fèves ». Un constat que fait Thierry Storme qui préfère les échanges humains.

Un collectionneur peut avoir en moyenne entre 1000 et 3000 fèves. Certaines collections peuvent aller jusqu’à 20 000 fèves mais « une collection de puriste représente environ 2000 fèves. Elle est composées généralement de fèves plates, publicitaires et anciennes » assure Thierry Storme.( RMC)

Il existe plusieurs  sortes de galettes :

 

-la galette feuilletée fourrée de frangipane ou crème d’amande ( que l’on retrouve chez nous)

 

-En Provence , elle prend la forme d’une couronne en pâte levée parsemée de pépites de sucre,  fourrée aux fruits confits, à Bordeaux, on y rajoute du cognac et du cedrat confit.

 

 

Galette des rois bordelaise ( Lenôtre)

 

Ingredients:


- 300 g de farine

- 3œufs

- 30 g de sucre semoule
- 200 g de beurre mou
- 15 gr levure Boulangère
- 2 cuiller à café de sel

-  cuiller à soupe d’eau
- 1/2 cuiller à soupe de Rhum
- 1 cuiller à soupe d’eau de Fleur d’oranger
- Le zeste d’1/2 citron

- 1 œuf pour la dorure

 

Pour le décor :

80 gr de fruits confits ou de cedrat confit hâchés

60 gr de sucre en grains

100gr de confiture d’abricots

 

Hacher finement le zeste de citron, délayer la levure avec une cuiller à soupe d’eau tiède
Dans le bol du robot, mettre le zeste de citron, le sucre, le sel, le rhum, la fleur d’oranger et la cuiller d’eau restante.

Verser ensuite la farine et la levure et pétrir à petite vitesse en incorporant les 2 œufs, ensuite le 3e quand la pâte est bien lisse.

Pétrir à vitesse moyenne pendant encore 15 minutes.

Incorporer le beurre mou par petits morceaux à petite vitesse

Couvrir le bol d’un torchon et laisser lever pendant 2H00 à température ambiante.

Ensuite placer la pâte une nuit au réfrigérateur ;

Reprendre la pâte le lendemain, l’étaler à la main et répartir les fruits confits. Rabattre les bords vers le centre. Former une boule et laisser reposer encore pendant 10 min.

Creuser un trou au centre avec le pouce et faire une couronne.
Couvrir et laisser lever 1h30 dans un endroit chaud.
Préchauffer mon four à 180°
Badigeonner la brioche du jaune d’œuf battu et inciser en biais sur tout le tour avec des ciseaux mouillés
Mettre ma brioche au four et laisser cuire 30 à 40 min. Pour vérifier la cuisson, enfoncer la pointe d’un couteau qui doit ressortir sèche.
laisser refroidir la couronne avant de la badigeonner de confiture et de la saupoudrer de fruits confits et de sucre en grains.

 

galette des rois Provence

 

  
 

23:14 Publié dans Actualités sensorielles | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.