04/09/2012

Concepteur de roses- Un merveilleux métier

Ce soir, je rêve, comme à chaque anniversaire, je rêve du « cadeau » que l’on pourrait m’offrir… Diamonds ? voyages ?le baiser de Klimt ? une photo de Cartier-Bressson ? NON ! cette année, je rêve de romantisme, de panache, d’un geste improbable et tendre : une rose à mon nom ( je promets, Le fiancé qui me l’offre,  serra aimé, éternellement…)

Meilland est une société 100% familiale et premier rosiériste français qui perpétue depuis près de deux siècles une tradition de créativité et de qualité. Chaque année, son équipe de recherche effectue, selon un programme précis, des croisements entre plusieurs milliers de pieds-mères, représentant plus de 100.000 fleurs fécondées manuellement entre avril et juillet !

Les graines issues de ces croisements donneront lieu à des semis, qu'une sélection des plus rigoureuse durant 4 à 10 ans ramène à une dizaine de variétés commercialisées chaque année (entre les rosiers de jardin et les rosiers destinés à la production de fleurs fraîches).

Variétés protégées

On copie les roses comme on copie un sac de grande marque au même endroit du globe. Ces rosiers  font l'objet d'une protection par brevets, certificats d'obtention végétale et  certificat communautaire qui accorde à l'obtenteur une durée de protection de 25 ans.

 

Une production mondiale

La production Meilland Richardier s'effectue sur 350 hectares de pépinières dans le Rhône, l'Isère et le Gard, et plus de 600 hectares dans le reste du monde. Soit 12 millions de rosiers par an, dont 80% destinés à l'export dans plus de 90 pays...rosier-madame-meilland-peace-1.jpg

Ma préférée : La rose « Madame Antoine Meilland »

 hybride de thé connu dans les pays anglophones sous le nom de « Peace »et dans les pays germanophones sous le nom de « Gloria Dei », c’est un des plus célèbres rosiers cultivés. Il fut dédié par son créateur, Francis Meilland, à sa mère.

 Dans la fin des années 30, quand il pressent l'invasion imminente de la France par l'armée allemande, il envoie des boutures de diverses variétés de rosiers à des amis en Italie, en Turquie, en Allemagne et à son partenaire aux États-Unis, de façon à préserver la nouvelle variété.

En  1945, il écrit à Alan Brooke, le principal auteur de la stratégie qui permit de gagner la Seconde Guerre mondiale. Pour le remercier du rôle clé qu'il joua dans la libération de la France, il lui demanda si , il accepterait de donner son propre nom à sa rose. Brooke déclina l'offre, argumentant que, certes, très honoré de la proposition, son nom serait sans doute rapidement oublié et mais que « Peace » serait un nom bien plus symbolique et durable.

 

22:13 Publié dans adresses exquises | Tags : rosiers meilland, rose peace | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.