01/05/2014

Porte-bonheur

La légende dit qu'Eve portait un trèfle magique quand elle fut chassée du paradis.

Quant aux chevaux de Zeus, ils en tiraient toute leur force.

Pour les druides celtiques, cette plante était sacrée, éloignant les mauvais esprits de son heureux propriétaire.

Plus concrètement, c'est à sa rareté que le trèfle à quatre feuilles doit son statut de porte-bonheur.

En le portant sur soi, on s'attire espoir, foi, amour et chance, quatre pouvoirs correspondant chacun à une feuille.

Selon une tradition chrétienne chaque feuille du trèfle représente une vertu. La première feuille est pour l'espérance, la seconde est pour la foi, la troisième est pour la charité et la quatrième feuille serait pour la chance. Selon une autre légende, la première apporterait la renommée, la deuxième la richesse, la troisième l'amour et la quatrième la santé.

1 MAI.jpg

10:54 Publié dans Actualités sensorielles | Tags : 1 mai, porte-bonheur, trèfle à 4 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.