12/01/2008

Les 2 temples de la gourmandise à Paris

 

Arrêté pour gourmandise ...

Un colonel de gendarmerie a été surpris en flagrant délit de vol de chocolats dans un grand magasin à Paris et relevé de ses fonctions, a-t-on appris vendredi auprès de la direction de la gendarmerie nationale.

L'officier supérieur a été interpellé alors qu'il s'apprêtait à quitter la Grande Epicerie du Bon Marché à Paris, sans payer deux boîtes de chocolat d'une valeur de 61 euros, selon le journal Le Parisien.Le colonel, dont l'identité n'a pas été révélée, a été remis en liberté après avoir été entendu par la police.( AFP.2008)

Pas joli-joli, tout cela !Mais quel beau pretexte pour vous inviter à découvrir les adresses de mon enquête parisienne

La première chose à faire quand vous êtes à Paris, c'est de vous rendre dans les "2 grands temples de la gourmandise"pour humer les dernières tendances :

 

epicerie du bon marché

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1/La grande Epicerie du Bon Marché( les méfaits du gendarme...)

38 rue de Sèvres - 75007 Paris

www.lagrandeepicerie.fr

Ouvert du lundi au samedi de 8h30 à 21h

Situé dans le quartier très chic du 7e, la Grande Epicerie est un peu le pendant de notre Rob à nous. J’y ai même vu Cedric Legein ( cook&book, le Pain Quotdien) arpentant les rayons.

Vous y trouverez une soixantaine d'huiles d'olives, plus de 200 fromages en provenance de France et de l'étranger, des volailles de Bresse, du veau élevé sous la mère, des poissons débarqués la nuit et...une idée à piquer : des brochettes de pain.

 

 

brochette de pain

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2/ Lafayette gourmet ( mon chouchou !)

40, boulevard Haussman 75009 PARIS

Métro : Chaussée d'Antin La Fayette

www.galerieslafayette.com

Ce qu’il y a de merveilleux au Lafayette c’est que vous pouvez faire un tour de tout ce qui se fait de meilleur à Paris ; Il y a une multitude d’échopes gourmandes où vous pouvez  déguster tout ce qui vient à vos papilles. Découvrez :

kayzer

 

 

 

 

- le boulanger Eric Kayser (www.maison-kayser.com )

Le Tourte – Gros pain de 1,8 kilos, sa saveur légèrement fumée se prolonge agréablement dans la bouche. La tourte se garde une semaine bien enveloppée dans un sac en tissu. Le froment écrasé à la meule garde une partie du son de blé, d’où ses effets bénéfiques sur le transit intestinal. Le sel de Guérande est très riche en oligo-éléments et en iode.( où sont nos boulangers artisanaux en Belgique)

- le patissier Dalloyau La très classique maison parisienne qui habille ses gâteaux Haute-Couture (www.dalloyau.fr )

Religieuse_Fetes07

 

 

 

 

 

 

 

- le patissier japonais qui fait fureur Sadaharu Aoki.( www.sadaharuaoki.com)

zen

 

- Son délicieux gâteau « zen », Pâte sucrée sésame, Cognac Rémy- Martin, Macaron au mâcha, Biscuit dacquoise noisette, Crèmeux de sésame et sa crème chocolat ivoire. Ses cakes, mais un peu chère ( 2,50 euros, la fine tranche de 1cm )

cakes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- le traiteur grec Mavrommatis (www.mavrommatis.fr) dont je vous suggère le restaurant dans le 5e- rue Daubenton, 42 - 75005 Paris - Métro : Censier- Daubenton  Téléphone : 01 43 31 17 17 .

Ici, impossible de résister : le tarama, les moussakas sont certainement confectionnées par Aphrodite en personne.Si vous êtes frustré, faites comme moi et acheter son livre...

 

les délices d'aphrodite

 

 

22:10 Publié dans adresses exquises | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook |

08/01/2008

Mais oui, j'arrive...

SSA52678

 

Qu'est-ce que je peux déjà vous dire?

Que Marianne James est gigantesque...

Qu'Olivier Martinez (oui , "le hussard sur le toit", l'ex de Kylie Minogue) n'est pas si beau gosse...

et que Philippe Torreton danse comme un pied...

A force de croiser des vedettes, on a l'impression d'en être une , aussi !

Mais la star, c'est Elle , tout simplement... Paris

A demain, c'est promis, je vous raconte tout...

 

Véro

23:29 Publié dans adresses exquises | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook |

31/12/2007

Paris - Bons plans

paris

 

Cette année, le Père Noël m'a exaucée...

Je retourne vivre dans ma ville adorée pendant une quinzaine de jours...

Je remets mes habits de parisienne et je m'en vais, tel Hercule Poirot, dénicher pour vous, pour moi, le meilleur de la gourmandise.

Comme un jeu de piste, voici les différentes adresses que j'ai choisies "d'inspecter" :

 

Le Baratin. 3, rue Jouye-Rouve, 20eme (01.43.39.39.70).

Fermé samedi midi, dimanche et lundi.

La simplicité sortant du puits, toute nue et savoureuse.

L'adresse des dingues de bouffe. Imbattable.

Attention, il faut y aller en forme, car c'est le rush «décibélique».

Metro : Pyrénnées

 

Chez Michel. 10, rue de Belzunce, 10eme (01.44.53.06.20). Fermé lundi.

Le bon bistrot par excellence, rien à redire, juste à ouvrir le bec. Bien. 40€.

Métro : Poissonnière

 

Racines

8 passage des Panoramas

75002 Paris

T 01 40 13 06 41

Métro : Grands Boulevards

 

Bistro Paul Bert

18 rue Paul Bert

75011 PARIS

T 01 43 72  24 01

Métro :Faidherbe Chaligny

 

Au Gourmand

17 rue Molière

75001 PARIS

T 01 42 96 22 19

Métro :Palais Royal, Pyramides

 

Villa papillon

15 rue Tiquetonne

75002 PARIS

T 01 42 21 44 83

métro :Etienne Marcel

 

Rose Bakery

46 rue des Martyrs

75009 PARIS

T 01 42 82 12 80

Métro : Notre Dame de Lorette

 

Spring

28 rue de la Tour d’Auvergne

75009 PARIS

T 01 45 96 05 72

Métro :Anvers, Cadet ou Saint-Georges

 

Chez Georgette

29 rue Saint-Georges

75009 PARIS

T 01 42 80 39 13

Métro :Notre Dame de Lorette

 

Cristal Room Baccarat

11, place des Etats-Unis 75016 Paris

Tél. : 01 40 22 11 10

Menus à 150 et 200 € (tout compris), comptez autour de 80 € à la carte

 

Le Pétrelle

34, rue Pétrelle 75009 Paris

Tél. : 01 42 82 11 02

Menu à 29 € au dîner, comptez autour de 60 € à la carte

Fermé dimanche et lundi

Métro :Anvers

 

Le Versance

16, rue Feydeau 75002 Paris

Tél. : 01 45 08 00 08

Menu à 38 € (vin compris) au déjeuner, comptez autour de 50 € à la carte

Métro : la Bourse

 

Hôtel Amour

8, rue de Navarin 75009 Paris

Tél. : 01 48 78 31 80

Comptez entre 40 € et 50 € à la carte

Ouvert tous les jours

Métro :Saint-Georges

 

Les fines gueules

43, rue Croix-des-Petits-Champs ou 2, rue La Vrillière, Paris (Ier),

01-42-61-35-41. Carte: 25-30 €.

Ouvert tous les jours de 7 à 2 heures (service de midi à 14 h 30 et de 19 h 30 à 23 heures).

 

Le Curieux Spaghetti Bar

14 rue Saint-Merri 75004 Paris

Tél. : 01 42 72 75 97

Métro Hôtel de Ville ou Rambuteau

 

Le Chateaubriand

129, av. Parmentier

75011 PARIS

T 01 43 57 45 95

m° Goncourt

 

Prix de la meilleure pâte:

Paparazzi (6 square de l'Opéra Louis Jouvet 75009),c'est un peu la pizzeria version Sex and the City mais pour des appétits plutôt Godzilla, les pizzas à la pâte ultra fine étant assez larges pour être servies sur 2 assiettes. C'est pas donné, mais c'est bon, et, on ne sait si c'est un bonus ou non, mais on est presque sûr d'y rencontrer Bruno Putzulu...

 

La Librairie Gourmande

90 rue de Montmartre

75002 PARIS

T 01 43 54 37 27

 

Izraël (la caverne d'Ali baba des épices)
30, rue François Miron
75 004 Paris

 

Goumanyat (épices et produits fins)
3, rue Charles François Dupuis
75 003 Paris

 

La Bovida (pour le matériel de cuisine)
36, rue Montmartre
75 001 Paris

Mora (matériel de cuisine)
13, rue Montmartre
75 001 Paris

 

Sadaharu Aoki(pâtisserie japonaise)
35, rue de Vaugirard
75 006 Paris

 

marché de la Place des Fêtes

 

Bar sympa -La Perle, 78, Rue Vieille du Temple, 75003 Paris.

 

Quelques cours de cuisine, quelques expositions, quelques soldes ...

07:51 Publié dans adresses exquises | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook |

26/12/2007

Question de goût...

L'Origine-du-monde
L'Origine du monde est un tableau réalisé par Gustave Courbet en 1866. Il s’agit d’une huile sur toile de 46 cm par 55 cm représentant le sexe et le ventre d’une femme allongée nue sur un lit, les cuisses écartées.À travers l'histoire de l'œuvre, on croise de nombreux personnages célèbres( entre autre, le célèbre psychanalyste français, Jacques Lacan), dont la discrétion contraste souvent avec le caractère scandaleux de L’Origine du monde

 

11:45 Publié dans adresses exquises | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook |

08/12/2007

Eros au secret dans le métro de Paris

CPS_HSM26_071207171239_photo00_photo_default-512x348

 

La Bibliothèque nationale de France (BNF) a ouvert mardi une exposition de ses livres et gravures "contraires aux bonnes moeurs", gardés au secret depuis plus de 150 ans, et qui sont dévoilées au public pour la première fois.
L'exposition "Eros au secret", qui dure jusqu'au 2 mars et est interdite aux moins de 16 ans, retrace l'histoire de cet "enfer", pavé de manuscrits de Sade ou d'Apollinaire, d'estampes obscènes et de photos pornographiquesactuellement.

A  cette occasion, "Eros au secret" s'installe pendant un mois dans une station fantôme du métro parisien, qui va être décorée pour l'occasion d'estampes érotiques, de voiles qui se soulèvent et de néons rouges.

Du 17 décembre au 15 janvier, les voyageurs de la ligne 10 entre les stations Sèvres-Babylone et Mabillon pourront vivre une "expérience sensorielle particulière", dit la RATP, partenaire de l'opération, en traversant la station Croix-Rouge, désaffectée depuis la dernière guerre.

Tout un quai, éclairé de rouge, sera équipé de voiles noirs transparents découpés en lamelles, qui seront soulevés par le souffle de la rame qui passe.

Le voyageur découvrira alors sur les murs dix affiches de 4 m x 3 reproduisant un détail, seulement suggestif, - un profil, une jambe en l'air - d'une estampe coquine du XVIIIe exposée à la Bnf, au cadrage chaque fois légèrement différent pour un effet cinétique.

L'installation, mise en place par l'atelier de création C-Album qui a travaillé sur l'exposition de la Bnf, est conçue pour que le voyageur dans sa rame ressente "une sorte de flash furtif, d'hallucination, pendant un temps très bref de 6 secondes 9 dixièmes", temps moyen de la traversée, a indiqué à l'AFP le graphiste Laurent Ungerer.

Trois grands X roses, le sigle de "Eros au secret" qui illumine tous les soirs une façade de la bibliothèque François-Mitterrand où elle a lieu, rappelleront l'exposition qui elle-même projetera le film du passage de la rame de métro.

Dans les wagons de la ligne, à la place des affichettes, seront placardés des mots coquins et inconnus issus d'un dictionnaire érotique du XIXe, comme +allumelle+ (membre viril) ou +macrotin+ (jeune souteneur).(AFP)

manuscrit de sade

manuscrit de Sade

08:55 Publié dans adresses exquises | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook |

26/11/2007

Bonne nouvelle pour les gourmands : la boulangerie PAUL est à Bruxelles

 

SSA52224

 

Excellente nouvelle pour les habitants du centre-ville. La boulangerie Paul , d'origine lilloise s'est installée dans la rue des Fripiers à deux pas de chez moi.

A moi, les baguettes, les cannelés, les macarons, les feuilletés à la rhubarbe, les quiches. Bon, ça va pas arranger le tour de taille mais c'est fait bon chaud pour le moral. Pour une fois que le centre est gâté avant les autres. D'autres succursales sont prévues( place Stéphanie, Waterloo...)

 

L'autre jour, je me suis rendue chez Rob qui a ouvert un étage gourmand( ustensiles de cuisine et petite restauration) ainsi qu'une boulangerie "home made"( sincèrement pas de quoi fouetter un chat ! dommage).

SSA52220

 

SSA52221

20:16 Publié dans adresses exquises | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook |

19/11/2007

Tokyo devient la ville la plus "étoilée" du monde par le Guide Michelin

guide michelin

 

 

 

 

TOKYO (AFP) — Tokyo est devenue lundi la ville la plus "étoilée" du monde par le guide Michelin qui, pour sa première incursion hors du monde occidental, a fait pleuvoir sur les restaurants de la capitale japonaise le nombre record de 191 "macarons", deux fois plus qu'à Paris.

Pour la première fois des 108 ans d'histoire du fameux guide français, la totalité des 150 établissements sélectionnés ont reçu au moins une étoile, un hommage à la "cuisine hors pair" du Japon, selon Michelin.

Huit restaurants --cinq de cuisine japonaise et trois de cuisine française-- ont reçu la distinction suprême des trois étoiles, qui honore un établissement censé valoir à lui seul le voyage. Vingt-cinq autres restaurants se sont vus attribuer deux "macarons", et les 117 restants un seul.

La cuisine japonaise représente 60% de la sélection. Parmi les 59 restaurants "étrangers" (dont la plupart sont tenus par des chefs japonais), on en dénombre 44 de cuisine française, huit de cuisine italienne, cinq de cuisine chinoise et deux de cuisine espagnole.

"Tokyo devient la ville de la haute gastronomie mondiale, la ville la plus étoilée au monde", s'est félicité lors d'une conférence de presse le directeur des Guides Michelin, Jean-Luc Naret.

"C'est grâce à la qualité si incomparable des produits utilisés, aux techniques de cuisson employées, à cet héritage et à ces traditions culinaires transmis de génération en génération et qui continuent de se développer grâce au talent des chefs, que le guide Michelin Tokyo offre une sélection de restaurants tous étoilés", a-t-il ajouté.

Les 191 "macarons" de Tokyo représentent près du double de ceux distribués aux restaurants de Paris (97) et plus du triple de New York (54).

Parmi les "triples étoilés" figurent les restaurants de cuisine traditionnelle nippone "Hamadaya", "Kanda" et "Koju", ainsi que les maisons de sushis "Sukiyabashi Jiro" et "Sushi Mizutani".

D'autres étoiles honorent la haute cuisine "kaiseki", les nouilles de sarrasin "soba", les grillades "teppanyaki", les sushis, tempuras ou encore le "fugu", un poisson aux entrailles empoisonnées que seuls les chefs spécialement licenciés sont autorisés à manipuler.

"L'Osier", du chef Bruno Ménard, et un autre grand restaurant français, "Quintessence", obtiennent également les trois macarons.

"Je serai viré si je n'obtiens pas les trois étoiles", avait déclaré à la presse Yuichiro Watanabe, chef du restaurant "Joël Robuchon", situé dans une imitation de château Renaissance du quartier d'Ebisu.

Au moins pour cette année, sa carrière est sauvée.

"Beige", enseigne-phare du chef français Alain Ducasse à Tokyo, créé la surprise en n'obtenant qu'une étoile.

M. Naret a en outre raconté qu'un des restaurants de cuisine française les plus connus de la ville, qu'il a refusé de nommer, était absent du guide, les inspecteurs n'ayant rien trouvé d'extraordinaire dans leur assiette.

"Nous ne faisons pas ce guide pour donner une Légion d'honneur à un chef. Nous faisons ce guide pour plaire à nos lecteurs", a expliqué M. Naret.

Publié en japonais et en anglais, le guide sera mis en vente mercredi soir.

Sa parution, très attendue dans un pays où la bonne chère fait quasiment figure de religion, a été précédée de vifs débats entre chefs, critiques gastronomiques et bloggeurs, certains affirmant d'emblée qu'un guide étranger serait incapable de bien juger la cuisine japonaise.

Le "guide rouge" n'est pas rancunier, puisqu'un des chefs qui s'était le plus vertement répandu en critiques contre le guide, Yoshikazu Ono, voit son restaurant de sushis "Sukiyabashi Jiro" décrocher les trois étoiles.

Pour affirmer encore plus sa "japonitude", le "guide rouge" sera béni mercredi lors d'une cérémonie shintoïste dans un sanctuaire dédié à Daikoku-sama, le dieu des affaires, dans le vieux quartier tokyoïte de Kanda.

 

AtelierRobuchon

L'atelier de Joël Robuchon

BeigeTokyo

Beige de Ducasse dans l'immeuble Chanel

Sukibayashi
Sukiyabashi Jiro

l'osierL'osier

 

18:32 Publié dans adresses exquises | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook |