07/05/2011

Paris- Samedi, le jour de Saturne et la tournée des duchesses…

40, 50, 60 et quelques lunes, nous voilà parties… Fredericke, Laura et moi pour une tournée du plaisir ! Que du bonheur !

 

Après un tour à Gagny dans la banlieue parisienne à la cave à pépère (cela ne s’invente pas !) et récupérer un Rivesaltes 1951,

 

 

 j’ai rendez-vous dans le quartier de Belleville avec mes copines dans « la quantine » vietnamienne,

royaume du « phô » la soupe vietnamienne ( impossible à prononcer, à chaque fois que j’essaie, aucun vietnamien ne me comprend !) des crèpes banh xeo(http://amourplaisiretgourmandise.skynetblogs.be/archive/2008/05/10/banh-xeo-crepes-vietnamiennes.html),  

 

 

donghuong-a.jpg

 

 

 

Dông-Huông est la digne représentation de la cuisine vietnamienne, comme dirait ...

 

 

 

Olivier Roellinger «  la cuisine vietnamienne ! Les vietnamiens sont comme les français : ils mangent de tout et ne pensent qu’à ça… »

et  j’adore çà.

 

Attention, vous en serez privé, le mardi !

 

 

 

 

 La tête dans les olives

Ses yeux ont la couleur de ses olives et ses huiles sont magnifiques !

Cédric Casanova est fildefériste de profession (équilibriste sur un fil) et est aussi, le premier grossiste d'huile d'olive extra vierge à Paris en gros, demi gros, détail.

 

T’as d’beaux yeux, tu sais, Cedric !DSC03427.JPG

 

Installées toutes les trois comme des princesses nous avons dégusté dans sa micro-boutique quelques huiles aux parfums étonnants ( je compte bien mettre la PCB dans une glace à l’huile d’olive)

 

les services proposés :

 

Vente en vrac à partir d'un litre et remplissage de votre propre conteneur: toutes capacités de 0,25cl à 1000 litres et plus..

 

Vente au poids des arrivages de saison: tomates séchées, câpres au sel, olives en saumure, figues séches, épices, bottarga de thon bresaola de thon, fromages....

Récolte différencielles et personnalisée.

l'huile extra vierge de Francesco( biancolilla)

 

Ensuite, rendez-vous dans le 3e, rue de Bretagne à côté du Marché des enfants rouges (Ce nom vient de la proximité de l'Hospice des Enfants-Rouges créé par Marguerite de Navarre pour des orphelins dont l'uniforme était rouge)

 

Chez Mmmozza, cave à mozzarella et autres italienneries. Au total, une dizaine de variétés directement piochées à Caserta*, en Italie, livrées tous les jeudis. De la mozza qui a vraiment le goût de lait et une burrata* de buffelonne, oui de buffelonneOn peut aussi y trouver d’autres fromages, un pecorino affiné au barolo, de la charcuterie, mortadelle (comme là-bas, dis ! ) et de la petite épicerie italienne artisanale.

 

On peut même manger sur placeDSC03432.JPG

 

* Les éleveurs de buffles de Caserta produisent en exclusivité et depuis des générations le meilleur lait de bufflonne destiné à l'élaboration d'une mozzarella de bufflonne, selon la véritable tradition propre à certaines zones de Campanie, la seule région dans laquelle la mozzarella de lait de bufflonne s'est concrétisé dès le Moyen-Age.

 

 *La fameuse burrata naît pendant la nuit des mozzarela invendues de la veille. Leurs fils sont tirés et taillés, puis mêlés à la crème fraîche. Pour recevoir cette douceur lactée, une enveloppe de fromage en forme de bourse, froncée à la main dans un bain d'eau à 90° C. Quelques feuilles de roseaux pour parasol. On en a bien profité !

 

 

Pour terminer quelques petites douceurs chez Jacques Genin, le très discret chocolatier, fournisseur de « friandises » de plus de 200 étoilés Michelin- Palaces-Plaza, Crillon etc..DSC03547.JPG

 

 

 

La fabrication se fait sur place,

le laboratoire se situe,

juste au dessus de votre tête, 

au 2e étage.

 

DSC03545.JPG

 

Chocolats, Paris-Brest, St Honoré,  tartes au citron, éclair au caramel, millefeuilles au chocolat.....et surtout ses caramels aux mangues sont à tomber ...

( à défaut de tomber dans les bras de mon Capitaine...Canton,  c’est loin !

Plus pour longtemps, j’espère...

la côte amalfitaine…Thousand kisses deep)

 

 

 Pho Dông-Huông

Adresse : 14, rue Louis Bonnet

75011 Paris

Téléphone : 01-43-57-42-81

Ouvert tous les jours de 12h00 à 22h30 (Fermé le Mardi)

 

La tête dans les olives

2 rue Sainte Marthe 75010 Paris

Téléphone  :+33( 0)951313334   

Ouvert du mardi au vendredi de 14hà19h

le samedi de 11h à 18h

 

Mmmozza

57 rue de Bretagne, 75003 Paris.

Tel : 01 42 71 82 98

Ouvert du mardi au samedi, de 10h à 14h30 et de 17h à 20h.

Le dimanche de 10h à 14h30.

 

Jacques Genin- Fondeur en chocolat

133, rue de Turenne 75003 Paris

Téléphone : 01-45.77.29.01

 

09:57 Publié dans adresses exquises | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook |

06/05/2011

Paris, un goût de printemps...

Il aura fallu, un prétexte, une chasse au  millésime tout à fait insignifiant, mais rare ( 1951) pour revenir dans la ville de mes amours - Paris !

Le programme était chargé, j’ai pas été déçue !

Un petit tour chez Pierre Jancou et son nouveau resto bobo, « Vivant »,

 

DSC03406.JPGAncienne oisellerie située dans le 9e. C’est bondé, c’est bruyant, très, très bruyant mais faut y aller ! C’est branché, c’est parisien, de quoi vous remettre dans le bain !

 

Peut-être, attendre encore un p’tit peu, que ce soit rôdé…

 

La cuisson de ma viande (un goût de graillon, désagréable et gâchant la fraîcheur des légumes de saison : les petits pois) n’était pas très bien maitrisée mais la passion de Jancou pour les produits « Mes vins sont vivants ainsi que mes produits qui sont cuisiné brut et sans chichis » vaut, quand même le détour. J’ai bien aimé sa terrine d’osso bucco.

Ah ! j’oubliais, y aller avec une bonne copine pour admirer les tatouages du patron.

 

 

 

Votre amoureux des mers de Chine, vous l’emmènerai, ailleurs - au paradis :  chez Saturne,  pour des retrouvailles tout en douceur, tout en langueur, tout en saveur ( je rêve d’y aller avec toi, mon mandarin !)

DSC03450.JPG

L’adresse est situé dans le quartier de la bourse, à côté de la Place des victoires, l’endroit est sobre, élégant, pure !

Le chef, Sven Lemoigne a fait ses classes à l'Arpège, chez Hegia avec Arnaud Daguin, avant de voyager en Asie. (Ah ! Ah !)

Swen, natif du Périgord, qui a des grands parents suédois, cuisine avec sûreté, netteté, rigueur !

3 obsessions : le goût, le respect des saisons, et le choix des meilleurs produits… Rien à dire !

 

Juste goûter, se taire, savourer.

 

Ce qui m’ennuie dans ces restaurants là et bien d’autres, à Paris, c’est cette tendance immodérée pour les « vins natures ».

Au départ, je n’ai rien contre, un Lapierre, un Mosse, un Ostertagh,  le Domaine de la Romanée Conti, oui, mais pas ce jus de raisin fermenté, pétillant, aigrelet qu’on vous sert à tout vent, qui vous tombe dans les chaussettes. Non !

Vins tendances- mode parisienne qui envahit aussi les sphères bobo bruxelloises, non, le vin demande de l’art et de la maîtrise et  je constate que, beaucoup de pirates ont envahis le domaine viti-viticole, sous prétexte, d’hygiène, de « bio »,

non, je ne suis, vraiment pas d’accord !

 

Néanmoins, cela ne m’a pas empêchée de partager un délicieux déjeuner avec un amie chère, dont je vous compte le menu à 37€, digne d’un étoilé en Belgique.

 

DSC03457.JPG

 

Velouté d’asperges, œuf mollet, foie gras

Ris d’agneau meunière, coque et pommes de terre nouvelles

Maïs, rhubarbe, fromage blanc

 DSC03465.JPG

 

Une cure de jouvence

Simple, délicat, comme un jour de printemps tout en fraîcheur,

 

 

 

DSC03466.JPG

 

A ne pas manquer !

 

 

Vivant- 43, rue des Petites-Ecuries, Paris (Xe), 01-42-46-43-55.

Carte : 40-50 euros.

Fermé samedi et dimanche. Ouvert de 12 heures à 14h30 et de 20 heures à 22h30.

 

 Saturne-, 17 rue Notre Dame des Victoires, Paris( IIe), 01 42 60 31 90.

 Plats à 26€ côté resto, assiettes à 12€ côté bistrot

Ouvert du lundi au vendredi

Réservation obligatoire pour le restaurant

 

20:11 Publié dans adresses exquises | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook |

02/09/2010

Une champagnothèque à Bruxelles

Dans la belle Galerie où je demeure, il existe depuis 9 mois, un bar à champagne…éphémère !

Amateurs de belles bulles, l’endroit est incontournable. J’aime l’idée du provisoire, « carpe diem », profiter de l’instant, de ce lieu voué au rendez-vous, romantique, idéal pour les amoureux  et recommandé aux copines, avant le théâtre ou après le cinéma, comme on veut !

 

DSC02345.JPG

 

Sorti de l’imaginaire d’Eric Vauthier, vous y serez accueilli joliment par Arnaud Willems et François Bertrand, « le spécialiste » .

Le plaisir d’être chouchouté ! Que du bonheur ! C’est que ceux-là  se donnent de la peine, être à l’écoute de vos envies( cela devient rare !). Ils iront vous dénicher le breuvage que vous souhaitez, que vous attendez ! ( vineux, tout en fraîcheur, etc…)

 

Vous en sortirez plus gai et plus intelligent !

 

 

 

 Vous trouverez les grandes marques ainsi que les vins de propriétaires récoltants.

Pour ma part, j’ai dégusté un champagne qui me plaît beaucoup :DSC02353.JPG

 Très, très belle longueur en bouche, élégance, subtilité, comme se doit un champagne, pour ma part, Le champagne HOFFMANN est situé dans le village de Vrigny, classé premier Cru.

Simon et Virginie Hoffman cultivent à peine plus d'un hectare de vigne.

Les vins de la propriété sont issus d'un assemblage de Pinot Noir et de Pinot Meunier

DSC02355.JPG

Champagnothèque Ouvert de 14H à 23H00 -Galerie du Roi, 6 - 1000 Bruxelles-Téléphone : 0475/61.19.62

Champagne HOFFMANN- 27 rue Saint-Vincent- 51390 VRIGNY- tél. : +33 (0)3 26 40 12 02

e-mail : champagne.hoffmann@free.fr

web : www.champagne-hoffmann.com

 

17/06/2010

Il n’y a pas eu que Cana ! La transformation de l’eau en bière par Ste Brigitte d’Irlande

Les amateurs de bière n’ont qu’à bien se tenir, Gambrinus au placard !

Voici la sainte patronne !

 

Lors de mes pérégrinations autour de la bière, j’ai découvert qu’il n’y avait pas que Jésus qui avait transformé l’eau en vin mais également une sainte irlandaise, au 5e siècle qui avait transformé l’eau en… bière.

 

Ste Brigitte de Kildare, née en 451 à Faughart (Irlande), est une sainte des Églises catholique et orthodoxe. Née d’un roi païen écossais et d’une esclave chrétienne, son nom signifie en celte le principe divin féminin (Brigit). On la fête : le 1er février.

elle fut convertie par saint Patrick .

 

Femme d'une très grande générosité et d'une énergie exceptionnelle, elle est considérée en Irlande comme l'une des saintes patronnes.

 

 

 

Ste Brigitte- Lorenzo Lotto

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ste Brigitte- Lorenzo Lotto

 

Mais ce qui me paraît des plus intéressant dans sa vie pieuse et chaste, c’est un miracle relaté à l’Oratoire de la villa des comtes Suardi à Trescore Balneario( Lombardie- Italie), où Lorenzo Lotto a peint en 1523-1524 des fresques dont le thème central du cycle est que : tous les hommes peuvent prendre part à la vie divine, représentant d'une part le Christ-Vigne, dont les doigts-ceps sont reliés à des médaillons des prophètes et de l'autre le récit des neufs miracles de Brigitte d'Irlande. Dans une savante alternance d’intérieurs et d’ouvertures sur des paysages lumineux, Brigitte donne aux pauvres la viande qu’elle porte dans un tablier resté miraculeusement candide, elle transforme l’eau en bière, elle guérit un aveugle qui montre sur figure la joie de l’illumination intérieure, elle éloigne une tempête, punit l’avarice d’une femme en faisant dessécher un arbre de son potager, elle divise un vase d’argent arrache un homme à la mort. Les miracles, loin de toute solennité, se traduisent dans des gestes simples et quotidiens.

 

 

Pour visiter l’Oratoire Suardi (Fresques de Lorenzo Lotto)

Réservation obligatoire (au moins 1 jour avant).

Janvier et Fevrier: fermé.

Mars-Décembre: de mardi à samedi 9.00 – 12.30 et 14.30 – 17.30

 

Pro Loco Trescore – Ufficio I.A.T. Val Cavallina

Tel/ +39-035 944777

09:03 Publié dans adresses exquises | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook |

06/05/2010

Jean-Yves Bordier, le poète du beurre

Connaissez-vous Jean-Yves Bordier ?

 

Voici son billet d’humeur ainsi que son lip dub*. Indubitablement, cet homme n’est pas banal. Il respire la bonne humeur et la gourmandise. Jean-Yves Bordier fait son beurre en prenant son temps, à partir d’un grand beurre ? issu de lait bio. Dans l’industrie, 24 heures séparent la traite de la plaquette, il faut 3 jours au beurre Bordier pour « se faire ».

 

090717155423593_10_001_apx_470_

J.Y.Bordier ( OuestFrance)

 

Entièrement dévoué à vos tartines

Le Terroir, l’Animal, le Tour de Main et la Saison sont les quatre dons que la Nature nous a offerts pour inventer LE BEURRE !

Le Beurre est un aliment naturel, transmetteur de saveurs et éminemment social. De la « graisse des barbares », en passant par la transgression religieuse de la Renaissance, la sublimation culinaire du 19ème siècle, il a atteint l’universalité.

Le Beurre est le « gras du vivant » par excellence, engendré par le lait de la maternité, il célèbre les cinq sens : Couleurs, Textures élégantes et saisonnières, les Bruits intimes de la fabrication, le Goût traducteur du Terroir. Et cette Odeur de Beurre frais qui se mélange au café du matin ! Ce jaune bouton d’or qui vient mourir, soyeux, sur le bord croustillant du pain quotidien !

Le Beurre unique! Le Beurre magique!!!

Jean-Yves Bordier

 

Produits :

-le beurre doux

-le beurre demi-sel : - de 3% de sel

-le beurre salé : + de 3% de sel

-Le beurre au sel marin fumé Ce beurre est fumé avec un sel issu de la tradition scandinave. Ce sel marin de Norvège est « fumé » comme le veut la tradition par l’association de différentes épices. C’est un subtil dosage de poivre, d’oignons, de curry (curry qui est lui-même un mélange d’épices) qui donne cette incroyable sensation de « fût maison » et cette profondeur de richesse aromatique. Ce beurre au sel fumé est un beurre automne-hiver. Il fait merveille avec les viandes blanches et le gibier, tout simplement fondu sur un poisson au four ou

avec des pommes de terre écrasées dans lesquelles on aura jeté quelques champignons cuisinés au sel fumé.

-Le beurre aux algues- très subtil grâce aux intensités différentes des algues

(porphyra, nori et laitue de mer)

-Et le petit dernier un beurre au yuzu ( agrume japonais)

 

Le beurre Bordier se mange cru ou fondu, jamais cuit.

 

Où le trouver :

 

Distribution :

L’art et le goût de Jean Philippe Rougier- O2/513.01.31

112 Bd de l’humanité- 1070 Bruxelles

 

Détaillants : Chez MmmmhStore et Rob

 

*Un lip dub (anglicisme) ou clip promo chantant est une vidéo réalisée en playback et en plan-séquence par des collaborateurs au sein du milieu professionnel et généralement destinée à une diffusion sur Internet ou autres réseaux.

 

 

11:04 Publié dans adresses exquises | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook |

27/04/2010

NOMA, restaurant danois, désigné meilleur table de la planête avant "El Bulli"

Le restaurant danois Noma  a été désigné lundi « meilleure table de la planète » par la revue britannique « Restaurant Magazine » Ce succès couronne la créativité du jeune chef danois René Redzepi, 32 ans, ancien de Ferran Adria ( El Bulli) Redzepi

Trente-deux ans , natif de la campagne danoise d'un père originaire de Macédoine, il a débuté ses stages dans les 3 étoiles français...Expérience qu’il a détestée !

Troisième en 2009, "Noma", situé dans un entrepôt maritime rénové du port de Copenhague, est consacré pour la première fois en tête de cette liste des 50 meilleurs restaurants du monde, établie par 800 critiques et experts gastronomiques internationaux. ...

C’est le restaurant qui a enregistré la plus forte progression au classement, passant de la 33e place l'an dernier à la 15e cette année.

Dans un décor minimaliste, le chef propose une cuisine nordique expérimentale faite avec des produits rares et d'une qualité exceptionnelle. Il n'utilise que des produits des régions nordiques qu'il travaille avec les méthodes traditionnelles et avec une approche innovante. Ici, point de foie gras, ni d'huile d'olive, mais del’huile de colza et du crabe royal des Îles Féroé, des algues d'Islande, du flétan de Norvège. Son avant-gardisme s’associe à une exigence de pureté et de simplicité. Il transforme les produits rares et les aliments locaux en d’éclatantes préparations. Même les soupes sont originales, à base de bière et jus de fruits ! Le salsifi, peau de lait et truffe de Gotland, la langoustine, « eau de mer », persil et seigle, la raie, chanterelles, plantes marinées et jus de mousse, le bœuf musqué, marrons fumés, pomme et betterave, traduisent, tant par leur texture que leur goût, le style du maître. Les fromages, la betterave et son fruit de rosier, ainsi que les vins européens, prolongent le ravissement. Le goût scandinave, dans toute sa splendeur !
On peut également dire sans ce tromper que le restaurant a inspiré plusieurs jeunes surdoués danois à démarrer leur restaurant, on n’a qu’à penser à Bo Bech, Mads Reflund ou le restaurant Géranium qui a une cuisine très proche de la nature.

Menu dégustation : 120 €

 

noma

 

 

NOMA-Strandgade 93-1401 Copenhagen K

Tel: +45 3296 3297

E-mail: noma@noma.dk

09:09 Publié dans adresses exquises | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook |

23/11/2009

Le Palmarès du Guide MICHELIN en Belgique

La cuisine à quatre mains*récapitule pour vous le référencement des restaurants étoilés en Belgique dans sa nouvelle édition 2010 du guide Michelin :

Michelin 2010 Belgique

 
 

 

Nouveaux en rouge / Rétrogradé en bleu / Espoirs pour la seconde étoile en vert

 Les 2x *** étoiles:

  • "Hof van Cleve" (Kruishoutem)
  • "De Karmeliet" (Bruges)

 

 

 

 

Les 13 ** étoiles:

  • "Comme chez soi" (Bruxelles)
  • "Sea Grill" (Bruxelles)
  • "L'air du temps" (Noville-sur-Méhaigne)
  • "L'eau vive" (Profondeville-Arbre)
  • "Hostellerie St-Nicolas" (Elverdingue)
  • "Château du Mylord" (Ellezelles)
  • "'t Zilte" (Mol)
  • "Hostellerie Le Fox" (La Panne)
  • "Pastorale" (Reet)
  • "Clos St-Denis" (Vliermaal)
  • "Danny Horseele" (Bruges)
  • "Hertog Jan" (Bruges)
  • "Slagmolen" (Opgkabeek)

et 86x * étoile

 

ABruxelles et environs (14):

  • Bruxelles: "L’Écailler du Palais Royal", "La truffe noire"
  • Anderlecht: "La Paix"
  • Ganshoren: "San Daniele", "Bruneau"
  • Ixelles: "Marie", "Bistrot du Mail"
  • Schaerbeek: "Senza Nome"
  • Uccle: "Le chalet de la Forêt", "Bon-Bon", "Le Passage"
  • Grand-Bigard: "Michel"
  • Huizingen: "Terborght"
  • Strombeek-Bever: "‘t Stoveke"

En Wallonie (22):

  • Barvaux: "Le Cor de Chasse
  • Beaumont"Hostellerie Le Prieuré Saint-Géry" (Solre-St-Géry)
  • Blaregnies: "Les gourmands"
  • Braine-l’Alleud: "Jacques Marit"
  • Charleroi: "L'éveil des sens" (Montigny-le-Tilleul)
  • Dinant: "Hostellerie Gilain" (Sorinnes)
  • Fauvillers: "Le château de Strainchamps"
  • Heure: "Le Fou est belge"
  • Huy: "Li cwerneu"
  • Lavaux-Sainte-Anne: "Lemonnier"
  • Liège: "Héliport"
  • Namur: "Cuisinémoi", "La Bergerie" (Lives-sur-Meuse), "L'essentiel" (Temploux)
  • Noirefontaine: "Auberge du Moulin hideux"
  • Paliseul: "Au gastronome"
  • Pepinster: "Hostellerie Lafarque", "Hostellerie du Postay" (Wegnez)
  • Perwez: "La Frairie"
  • Saint-Vith: "Zur Post"
  • Soheit-Tinlot: "Le coq aux champs"
  • Virton: "L'auberge de la grappe d'or" (Torgny)

En Flandre (50):

  • Alost: "‘t Overhamme"
  • Anvers: "’t Fornuis", "Dôme", "La luna", "De Schone van Boskoop" (Boechout), "De Koopvaardij" (Starbroek)
  • Berlare: "Het Land", "Lijsterbes" (aux étangs de Donk)
  • Blankenberge: "Philippe Nuyens"
  • Bornem: "Eyckerhof"
  • Bruges: "Den Gouden Harynck", "Aneth", "Sans Cravate", "Herborist" (Sint-Andries), "De Jonkman" (Sint-Kruis), "Ter Leepe" (Zeldegem)
  • Deerlijk: "Marcus"
  • Dendermonde: "‘t Truffeltje", "Fleur sur l'eau"
  • Dilsen: "Hostellerie Vivendum"
  • Dranouter: "In de Wulf"
  • Duffel: "Nuance" + Espoir
  • Elewijt: "Kasteel Diependael"
  • Gand: "Jan Van den Bon", "C. Jean"
  • Haaltert: "Apriori"
  • Haasdonk: "Clandestino"
  • Hasselt: "Aan Tafel bij Luc Bellings", "Hoeve St-Paul" (Lummen)
  • Hulshout: "Hof ter Hulst"
  • Izegem: "La durée"
  • Kastterlee: "De Pastorie" (Lichtaart)
  • Keerbergen: "The Paddock"
  • Knokke-Heist: "De Oosthoek", "Jardin Tropical", "Sel Gris", "Bartholomeus"
  • Kruishoutem: "’t Huis van Lede"
  • Louvain (Heverlee): "Arenberg", "Couvert couvert"
  • Malines: "D’Hoogh", "Folliez"
  • Ninove: "Hof ter Eycken"
  • Reninge: "’t Convent"
  • Roeselare: "Bistro Novo"
  • Sint-Martens-Latem: "Orangerie" (Deurle)
  • Vrasene: "Herbert Robbrecht"
  • Tongres: "Magis"
  • Waregem: "‘t Oud Konijntje"
  • Zolder: "Prêt-à-goûter" (Bolderberg)

1 espoir pour la première étoile

  • Chapelle-lez-Herlaimont: "Pouic-Pouic"

4 restaurants perdent leur étoile:

  • Anvers: "Gin-Fish", "Kasteel Withof" (Brasschaat)
  • Bruges: "Manoir Stuivenberg" (Varsenare)
  • Quaregnon: "Dimitri"
*http://lacuisineaquatremains.lalibreblogs.be/archive/2009/11/23/la-wallonie-remise-en-avant-par-le.html

16:55 Publié dans adresses exquises | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook |